Rechercher
  • Mahine/ Yulia

La cure de sébum


Aaaaaaah le confinement… il nous a sorti.e.s des normes. Pour certain.e.s, c’était l’occasion de prendre le temps. Du temps pour soi, se recentrer, appeler ses proches, ne rien faire, ou encore, chouchouter son corps de la tête aux pieds.

Ne pas être exposé.e au regard des autres directement durant un temps à notamment permis de voir fleurir sur les réseaux une nouvelle lubie capillaire : la cure de sébum. 

Alors en quoi consiste cette fameuse cure ? Est-elle efficace ? Si oui, en quoi, et combien de temps l’adopter ? Décryptage : 


Le sébum qu’est-ce que c’est ?


Le sébum est une matière grasse sécrétée par les glandes sébacées se situant à la base de chaque poil. Son rôle est de former un film hydrolipidique, constitué d’eau et de gras, afin de protéger respectivement la peau ou les cheveux de la déshydratation. 

Plus les longueurs sont conséquentes, plus le sébum aura du chemin à faire pour arriver du crâne jusqu’aux pointes. Les cheveux constitués de boucles, quelles qu’elles soient, auront également du mal à recevoir cette huile sur toute leur fibre, car le chemin la menant jusqu’aux pointes est sinueux, et donc périlleux. C’est pour cette même raison que les cheveux texturés sont naturellement plus secs que les autres. 


Le rôle du shampoing dans tout ça :


Le shampoing a pour but de débarrasser le cuir chevelu des résidus de poussières qui peuvent s’y accumuler, ainsi que d’ôter l’excès de sébum produit par le crâne au fil des jours. Par son utilisation, on cherche à maintenir une certaine propreté, et à réguler les sécrétions du crâne. Néanmoins, cet équilibre se fait de manière superficielle, étant donné qu’il est aidé par un produit externe. Ainsi, les productions de sébum vont être dépendantes de l’espacement des shampoings, et si on a l’habitude de se laver toutes les semaines, elles seront d’autant plus présentes vers la fin de ce laps de temps, comme au courant du lavage approchant et garantissant sa régulation.  

Si le shampoing a été présenté comme indispensable depuis des décennies, il commence à être mis entre parenthèse par la population, qui cherche à trouver des alternatives plus naturelles et plus douces. 

La cure de sébum : 


Le concept de la cure de sébum repose sur le fait de réguler le gras sécrété, et d’en tirer ses bénéfices. Pour ce faire il faut éviter le lavage durant un mois, afin de laisser l’huile naturelle produite par le crâne s’écouler au plus près des pointes, et permettre au bulbe de produire moins de liquide spontanément.

Les bienfaits supposés de cette cure de sébum seraient également d’augmenter le volume, la brillance, la douceur, ainsi que les centimètres de pousses au cours du mois. 


Pour autant, il existe quelques règles claires à suivre :

- Commencer la cure après un shampoing fait en profondeur

- Brosser ses cheveux régulièrement pour éviter l’accumulation de poussière et de peaux mortes

- Laver avec soin la brosse après son utilisation 

- Changer sa taie d’oreiller régulièrement, ainsi que tout ce qui rentre en contact quotidien avec les cheveux (écharpe, bonnet, foulard, barrettes…)

- Ne pas faire de cure de sébum en cas de psoriasis ou de démangeaisons


Il est également important de se tourner vers un shampoing doux lors du retour au lavage. C’est-à-dire sans sulfate. Vous pouvez vous contenter de faire uniquement un shampoing dans un premier temps (lors de la première semaine, voire la deuxième, évitez les masques et les après-shampoings), le but étant de pouvoir observer les bienfaits de la cure en elle-même. 

Qu’en pense Mahine ?


Même si cela reste une mode, et que les bienfaits semblent trop nombreux pour être tous réalisables, cette cure ne présente pas de réelle contre-indication. Elle a le bénéfice de reposer sur une sécrétion naturelle du cuir chevelu, pénétrant réellement dans la fibre capillaire, puisque quasiment produite par lui. Au contraire des huiles telles que coco, olive et autres, le sébum sera plus à même de réellement combler et réguler le crâne, permettant l’espacement des shampoings sur le long terme, et donc une utilisation réduite de produits. 


Alors pourquoi ne pas tester, et voir si cela vous convient ? :) 


- YH -

© 2019 MAHINE – DESIGNED BY WWW.SIGNOFILE.CH