Rechercher
  • Mahine/ Yulia

Se peigner en douceur

Mis à jour : sept. 4

Dans le monde fabuleux de la coiffure, les produits sont souvent discutés, testés, partagés, au point d’en oublier les aspects manuels de la routine capillaire, et les gestes qui protègent la santé des cheveux.


Sans doute est-ce dû à un aspect marketing qui fait que, le marché des produits capillaires étant sans cesse renouvelé par de « nouvelles technologies », la communication qui accompagne chacun d’entre eux est plus grande que pour les outils.


Ainsi, on oublie souvent la place du peigne dans notre routine. Alors même que c’est par le geste qui l’accompagne que tout commence.


Pour certain.e.s (dont moi, ahah), il rappelle de mauvais souvenir, les dimanches devant la télé à se faire coiffer sur cheveux secs notamment.


Mais si on redonnait ses lettres de noblesses au peigne, vous pourriez voir qu’il se décline de plusieurs façons, toutes avec une utilité particulière.


Son utilisation


Le peigne s’utilise SOUS LA DOUCHE !!! Ou juste après la douche à la rigueur. On ne le dira jamais assez, mais c’est sur cheveux mouillés que l’on démêle et manipule.

Pour se faire, et surtout pour limiter la casse, il faut avoir appliqué un après-shampoing et/ ou un masque sur la chevelure avant de les coiffer.


« Quel peigne utiliser ? »

Une fois que cette règle est posée, vient la question du type de peigne à utiliser. Car il en existe de toute sorte.


Les peignes pour démêler:

https://www.ciseaux-de-coiffure.com/product/peigne-hercules-coiffer-styliser-7.75pouces.html

- Le peigne a dents larges : L’espacement entre ses picots permet de démêler en douceur sous la douche. L’astuce étant de bien prendre le temps de défaire les nœuds existants après avoir séparé la chevelure en plusieurs sections et y avoir laisser poser son après-shampoing (ou masque).


L’avantage de ce peigne et qu’il est pensé pour les cheveux bouclés, frisés, crépus et pour une utilisation hebdomadaire accompagnant le moment du soin profond.

- La tangle teezer : Elle était la reine des salles de bains d’influenceuses il y a quelques années, tout le monde en parlait. Sa particularité repose dans le grand nombre de picots et les différentes longueurs de ceux-ci, ainsi que sur le fait qu’ils soient très rapprochés. La tangle teezer défait en profondeur. Elle démêle tous les nœuds possibles, et débarrasse le crâne de toutes les fibres mortes. Se faisant, elle peut donner l’impression que beaucoup de masse capillaire part, mais en réalité, si vous l’utiliser avec douceur, elle permet de ne garder que ce qu’il y a de plus sain. Un usage quotidien n’est pas nécessaire dans son cas, une ou deux fois par mois suffise pour avoir le meilleur de ses bienfaits. Son utilisation se fait également sur des sections de cheveux.


https://www.skinnydiplondon.com/products/tangle-teezer-x-skinnydip-peachy-hair-brush

Attention, car elle glisse facilement des mains ! Les tangle teezer avec un manche sont plus faciles à manier que celle ans, mais globalement, ce n’est pas l’outil le plus agréable à avoir entre les doigts.

















- La brosse à forme ronde : Elle est toute mignonne, souvent colorée, à picots réguliers, et un manche en demi-lune pour pouvoir y glisser 4 doigts. Sa particularité étant qu’elle va pouvoir masser le cuir chevelu dès la racine quand on l’utilise en appliquant des mouvements circulaires. Le but de ce geste est d’activer la circulation sanguine, et « d’accélérer la pousse du cheveu », ou au moins de l’optimiser. Une utilisation une fois par semaine peut convenir, pour le massage du crâne comme pour les longueurs. 



- La Denman Brush D3 ou D4: C'est la préférée de Mahine. La Denman Brush s'utilise pour le démêlage et peut même être arrangée selon les besoins spécifiques. Comprenant 7 rangées (D3) ou alors 9 rangées (D4) de picots, on peut en retirer de manière à les adapter à la masse de notre cheveu. Tout comme c'est le cas de la tangle teezer, son utilisation permet de définir la boucle et de lisser la fibre capillaire.


- LES DOIGTS !!! GRATUITS, doux, démêlants, pour un usage quotidien, les doigts restent un des moyens les plus efficaces de démêler ses nœuds sous la douche.


Les peignes pour mettre en forme :


- Le peigne afro : Très réputé, ce peigne a un aspect très esthétique et significatif (le sujet d’un prochain article peut-être… ?). Il va même parfois jusqu’à être planté dans l’afro pour compléter le look (comme mon Papa le faisait plus jeune !). Son utilité est plus axée sur la finition de la coiffure, redonner du volume aux racines, arranger les mèches de cheveux qui dépassent… il n’est pas fait à proprement parler pour peigner, mais plus pour peaufiner et réarranger.


- Le peigne à queue : Souvent à dents serrées, le peigne à queue comporte une tige longue et fine qui permet de diviser les sections de manière précise. Son objectif de donner un aspect net à la coiffure. Il est très utile lorsque l’on veut faire des tresses par exemple, pour que chaque base des nattes soit similaire à l’autre, et clairement définie.

- La brosse à dents (propre please !!) : Ahaha, qui l’attendait celle-là ? La brosse à dents (non usagée, please !), est utile dans la définition des baby hair. Ce sont les petits cheveux que l’on a à l’avant du crâne. Son utilisation se complète par l’accompagnement d’un gel, pour pouvoir donner un aspect « mouillés » et figé aux cheveux que vous aurez texturé.


Le but de cet article n’est pas de faire acheter quelque peigne que ce soit, mais plus de souligner les différentes utilités de ce que l’on possède déjà possiblement. Se démêler les cheveux aux doigts est tout aussi utile que de le faire avec un peigne à dents larges, mais les sensibilités de chacun.e détermineront les préférances de ce moment pour soi.


N’hésitez pas à nous donner vos méthodes et vos techniques pour vous coiffer  :)

© 2019 MAHINE – DESIGNED BY WWW.SIGNOFILE.CH